Fémail

Malédiction du mariage Grimaldi ? L'ancêtre d'Albert de Monaco, Rainier Ier, au XIIIe siècle, a été « malmené »

La légende raconte qu'au 13ème siècle, Rainier I a kidnappé une belle jeune fille flamande, qui s'est vengée en le maudissant ainsi que ses descendants - dont le prince Albert II.

La famille royale de Monaco a subi des morts tragiques, des divorces soudains et des demandes de paternité qui ont fait la une des journaux à cause de la 'malédiction des Grimaldi' - du moins c'est ce que prétendent les rumeurs.

La légende raconte qu'au 13ème siècle, Rainier I a kidnappé une belle jeune fille flamande, qui s'est vengée en le maudissant lui et ses descendants - qui comprend l'actuel chef de la maison du prince Grimaldi Albert II.

'Jamais un Grimaldi ne trouvera le bonheur dans le mariage', aurait-elle prononcé, tandis que d'autres pensent qu'une sorcière brûlée sur le bûcher a dit ces mots cinglants, selon le magazine espagnol Vanités .





En regardant les malheurs conjugaux vécus par certains membres de la maisonnée, il n'est pas surprenant que l'histoire de la malédiction soit encore racontée.

Albert, 63 ans, et son épouse la princesse Charlene, 43 ans, n'ont pas encore été réunis à Monaco après avoir appris plus tôt dans l'année que le prince faisait face à une poursuite en paternité pour un enfant amoureux né dans les premières années de leur relation.



Le couple, qui partage des jumeaux de six ans, la princesse Gabriella et le prince Jacques, devrait célébrer son 10e anniversaire de mariage la semaine prochaine, mais Charlene serait toujours dans Afrique du Sud lors d'un voyage de conservation.

Albert, qui soutient déjà deux enfants illégitimes, n'est pas le seul de la progéniture du prince Rainier III et de l'actrice oscarisée Grace Kelly à être malchanceux en amour ; leur plus jeune princesse Stéphanie a épousé son garde du corps Daniel Ducruet pendant un an seulement.

Mais ce ne sont pas seulement les mariages que la malédiction aurait un impact, certains estimant qu'elle a dépassé sa portée initiale à la suite des tragédies subies par les Grimaldi, à savoir la mort de la princesse Grace dans un accident de voiture en 1982 à l'âge de 52 ans.



Ici, FEMAIL révèle ledes mariages turbulents qui auraient pu être 'maudits'...

LE PRINCE ALBERT II, ​​LA PRINCESSE CHARLENE ET AFFIRMENT ÊTRE PÈRE D'UN TROISIÈME ENFANT D'AMOUR

Le prince Albert avec les jumeaux de six ans, la princesse Gabriella et le prince Jacques en mai 2021

Le prince Albert avec les jumeaux de six ans, la princesse Gabriella et le prince Jacques en mai 2021

La princesse Charlene (photo) serait toujours en Afrique du Sud lors d'un voyage de conservation

La princesse Charlene (photo) serait toujours en Afrique du Sud lors d'un voyage de conservation

Le prince Albert, 63 ans, et son épouse la princesse Charlene, 43 ans, qui célèbrent leur dixième anniversaire de mariage la semaine prochaine, se sont rencontrés en 2000 lors d'une compétition aquatique à Monaco.

La princesse, dont le nom de jeune fille était Charlene Wittstock, était une nageuse olympique pour l'Afrique du Sud à l'époque.

Ils ont commencé à se fréquenter peu de temps après, avant que Charlene ne se marie avec la maison Grimaldi lors d'une cérémonie étoilée en juillet 2011.

Mais ce n'était soi-disant pas un mariage de conte de fées, la princesse Charlene se serait enfuie deux jours avant ses noces royales.

Il a été allégué que Charlene avait tenté de fuir chez elle en Afrique du Sud à trois reprises avant son 'mariage arrangé', en se réfugiant à un moment donné à l'intérieur de l'ambassade de son pays à Paris.

Les autorités monégasques l'auraient cajolée en négociant un accord entre le prince et son épouse réticente selon laquelle elle lui fournirait un héritier légitime. Après cela, elle serait libre de partir de son plein gré.

Pendant le mariage, Charlene était en larmes, tandis que son mari regardait impassible. Plus tard dans l'année, la princesse Charlene a avoué qu'elle se sentait 'très seule' à Monaco.

Leurs jumeaux – leur fille Gabriella et leur fils Jacques – sont nés trois ans plus tard et sont considérés comme les héritiers officiels de la famille, bien qu'Albert ait soutenu deux enfants illégitimes.

Quand la princesse Charlene s'est-elle rendue en Afrique du Sud et quand a-t-elle été vue pour la dernière fois avec son mari ?

27 janvier- Charlene est photographiée avec Albert pour la cérémonie de la Sainte Dévote à Monaco.

Le 18 mars- Charlene est photographiée au mémorial du défunt monarque zoulou, le roi Goodwill Zwelithini au palais royal de KwaKhethomthandayo à Nongoma, en Afrique du Sud,

2 Avril -Charlene poste une photo Instagram d'elle, d'Albert et de leurs jumeaux Jacques et Gabriella pour Pâques.

On ne sait pas où l'image a été prise.

8 mai- Albert, Jacques et Gabriella assistent à un Grand Prix à Monaco.

10 mai -Albert assiste au Monaco Gala Awards à Monaco.

18 mai -Charlene partage sa première photo de son voyage de conservation en Afrique du Sud.

1 juin -Le Prince Albert II, Jacques et Gabriella assistent à un événement au Musée Océanique de Monaco.

3 juin -De nouvelles photos émergent de Charlene lors de son voyage de conservation.

5 juinCharlene fait front uni en partageant une photo avec sa famille pour marquer le cinquième anniversaire de sa nièce avec la famille de son frère et Albert et les jumeaux. On ne sait pas où la photo a été prise.

Publicité

En mai 2005, juste avant d'être intronisé prince de Monaco, Albert a confirmé qu'il était le père biologique d'Alexandre, dont la mère était Nicole Coste, une ancienne hôtesse de l'air d'Air France du Togo.

Un test ADN en mai 2006 a également confirmé qu'Albert était le père de Jazmine Grace, résultat d'une liaison avec Tamara Rotolo, une agente immobilière américaine qu'il a rencontrée alors qu'elle était en vacances dans le sud de la France.

Pendant ce temps, des rapports ont émergé plus tôt cette année que le prince fait maintenant face à une poursuite en paternité sur un troisième enfant d'amour né dans les premières années de sa relation avec Charlene.

Le prince aurait eu une relation avec une femme brésilienne qui a donné naissance à une fille en 2005.

La plainte, que ses avocats ont rejetée comme un 'canular', est particulièrement douloureuse car il sortait avec Charlene à l'époque.

La revendicatrice de 34 ans - qui ne peut être nommée pour des raisons juridiques - dit avoir eu une liaison passionnée avec Albert, qui a conduit à la naissance de leur fille - dont le nom est également classé - le 4 juillet 2005.

Albert a reçu une lettre manuscrite de l'enfant, qui a maintenant 15 ans, en septembre de l'année dernière : ' Je ne comprends pas pourquoi j'ai grandi sans père, et maintenant que je t'ai trouvé, tu ne veux pas me voir .'

Des documents juridiques ont également été déposés, car les avocats du demandeur ont demandé à Albert de subir un test ADN – tout comme il l'a fait avant d'être finalement identifié comme le père de deux enfants illégitimes nés dans les années 1990 et au début des années 2000.

En janvier, Charlene s'est exprimée publiquement pour la première fois depuis les allégations, déclarant à Point de Vue : « Quand mon mari a des problèmes, il m'en parle.

'Je lui dis souvent 'Peu importe quoi, quoi qu'il arrive, je suis à mille pour cent derrière toi. Je vous soutiendrai quoi que vous fassiez, dans les bons comme dans les mauvais moments.

La mère de deux enfants a poursuivi en disant qu'elle disait aussi souvent à son mari qu'elle le 'protégerait' et qu'elle serait 'toujours à ses côtés'.

Mais Charlene n'a pas été photographiée publiquement avec son mari depuis fin janvier. Elle se serait rendue en Afrique du Sud lors d'un voyage de conservation à la mi-mars, avec Albert et leurs enfants volant pour lui rendre visite plus tôt ce mois-ci.

L'ancienne olympienne, qui a fait ses débuts avec une nouvelle coiffure radicale lors du voyage, devait revenir à Monaco pour le Grand Prix de la principauté en mai, où elle était l'invitée d'honneur.

Il est entendu que Charlene, 43 ans, reste en Afrique du Sud après avoir été frappée par une infection des oreilles, du nez et de la gorge « qui ne lui permet pas de voyager ».

LE VEUF ET LES TROIS MARIAGES DE LA PRINCESSE CAROLINE

En France, la princesse Caroline a rencontré et épousé, beaucoup à ses parents

En France, la princesse Caroline a rencontré et épousé, à la grande consternation de ses parents, un playboy français nommé Philippe Junot (photo) en 1978

Aînée des enfants de Grace Kelly, la vie amoureuse de la princesse Caroline a malheureusement été remplie de tragédies.

Après la mort subite de sa mère, la royale est devenue la première dame de facto de Monaco, selon Le miroir , et a ensuite étudié la philosophie, la psychologie et la biologie à la Sorbonne à Paris.

En France, elle a rencontré et épousé, à la grande consternation de ses parents, un playboy français nommé Philippe Junot en 1978.

La princesse mariée n'avait que 21 ans, tandis que le marié avait 17 ans de plus. Après deux années tumultueuses, ils divorcent.

En 1983, elle épouse Stefano Casiraghi, fils d'un homme d'affaires italien. Ils ont eu trois enfants - Andrea, Pierre et Charlotte

Mais la tragédie a de nouveau frappé la princesse après la mort de Stefano dans un accident de hors-bord au large de la côte monégasque en 1990.

Aujourd'hui, la royale est séparée de son troisième mari, le prince Ernst-August de Hanovre, qu'elle a épousé en 1999. Leur fille, la princesse Alexandra, est née six mois plus tard.

Aujourd'hui, la royale est séparée de son troisième mari, le prince Ernst-August de Hanovre (photographié ensemble)

Aujourd'hui, la royale est séparée de son troisième mari, le prince Ernst-August de Hanovre (photographié ensemble)

Connu pour sa nature tumultueuse, Ernst August de Hanovre, l'arrière-petit-fils de l'empereur Guillaume II, et la princesse Caroline se sont séparés en 2009.

Les Hanovriens font remonter leur lignée aux Welfs, également connus sous le nom de Guelfes, qui étaient autrefois l'une des plus importantes dynasties médiévales d'Europe.

Ils ont régné sur de vastes étendues de ce qui est devenu le sud de l'Allemagne et le nord de l'Italie, y compris la Toscane, la Bavière et la Saxe.

Plus tard, ils ont été les électeurs et les rois de Hanovre et ont gouverné la Grande-Bretagne et l'Irlande depuis l'accession au trône de George Ier en 1714 jusqu'au début du règne de la reine Victoria en 1837, date à laquelle l'union personnelle avec le Royaume-Uni a pris fin.

En 1866, ils perdirent leur dernier titre royal allemand.

LE MARIAGE D'UN AN DE LA PRINCESSE STEPHANIE AVEC SON GARDE DU CORPS

La princesse Stéphanie (photographiée avec son premier mari en 1996), maintenant âgée de 56 ans, s'est impliquée avec son ancien garde du corps, Daniel Ducruet en 1991

La princesse Stéphanie (photographiée avec son premier mari en 1996), maintenant âgée de 56 ans, s'est impliquée avec son ancien garde du corps, Daniel Ducruet en 1991

L'icône par intérim des années 1950, Grace Kelly, est décédée en septembre 1982 après avoir conduit dans un virage en épingle à cheveux à Monaco et s'être écrasée, avec sa fille de 17 ans Stéphanie dans le véhicule.

La princesse Stéphanie, aujourd'hui âgée de 56 ans, a beaucoup souffert après l'incident et a été harcelée par de faux rapports suggérant qu'elle était au volant au moment de l'accident.

Surnommée l'enfant sauvage de la famille, elle a vécu une série de romances scandaleuses.

En 1991, elle s'est impliquée avec son ancien garde du corps, Daniel Ducruet, et le couple a eu deux enfants - Louis et Pauline - avant de se marier en 1995.

Il est rapporté que le père de la princesse Stéphanie était réticent à donner son consentement, et il semble que le parent savait le mieux.

Un an après avoir marché dans l'allée, le mariage a été en lambeaux lorsque le mari de Stéphanie a été surpris en train de gambader avec une femme qui avait déjà remporté le titre de Miss Topless Belgium.

En 2003, le royal a épousé un acrobate de cirque portugais Adans Lopez Peres (photographié ensemble) – un mariage qui s'est également terminé par un divorce moins d'un an plus tard

En 2003, le royal a épousé un acrobate de cirque portugais Adans Lopez Peres (photographié ensemble) – un mariage qui s'est également terminé par un divorce moins d'un an plus tard

En 1998, Stéphanie a accueilli une fille, Camille, mais la controverse a entouré sa naissance après que la princesse n'a pas révélé qui était le père.

A ce titre, Camille n'est pas incluse dans la lignée du trône monégasque, contrairement à son frère Louis Robert et sa sœur Pauline Grace.

Camille elle-même a identifié l'ancien garde de sécurité du palais Jean Raymond Gottlieb, qui aurait été à la tête des services de sécurité de Stéphanie lorsqu'ils ont commencé une relation, comme son père dans une publication d'anniversaire jaillissante partagée sur Instagram en 2017.

Bien que Camille partage le nom de famille de Gottlieb, son nom ne figure pas sur son acte de naissance et Stéphanie n'a jamais confirmé publiquement qu'il est le père de Camille.

En 2001, Stéphanie s'est enfuie avec un dresseur d'éléphants, avec ses trois enfants, avant de retourner à Monaco.

La relation a pris fin brutalement et, deux ans plus tard, elle a épousé un acrobate de cirque portugais Adans Lopez Peres - un mariage qui s'est également terminé par un divorce moins d'un an plus tard.

LE DIVORCE DE LA PRINCESSE CHARLOTTE APRÈS AVOIR DÉCOUVERT QUE SON MARI ÉTAIT HOMOSEXUEL

Pourtant, ce n'est pas seulement la génération récente qui n'a pas eu de chance en amour ; Princesse Grace

Pourtant, il n'y a pas que la génération récente qui n'a pas eu de chance en amour ; Les beaux-parents de la princesse Grace, le comte Pierre de Polignac et la princesse Charlotte (photographiés en 1925) ont eu un mariage malheureux de 10 ans

Pourtant, il n'y a pas que la génération récente qui n'a pas eu de chance en amour ; Les beaux-parents de la princesse Grace, le comte Pierre de Polignac et la princesse Charlotte ont eu un mariage malheureux de 10 ans.

La princesse Charlotte a épousé Pierre en 1920 et le couple a eu deux enfants, dont le père d'Albert II, le prince Rainier, né en 1923.

Ils ont accueilli leur deuxième enfant, la princesse Antoinette Louise Alberte Suzanne en décembre 1920.

Instruit et haut-né, Pierre, qui a été choisi par son père le prince Louis II, aurait dû être un mari modèle, ayant été proche de Charlotte et amoureux des arts.

Cependant, il est vite devenu clair que Pierre était homosexuel, selon 9Miel .

Le couple s'est discrètement séparé au milieu des années 1920, Pierre voulant que sa sexualité reste secrète, avant de divorcer officiellement en 1930.

La princesse Charlotte se serait engagée dans plusieurs affaires au cours de leur relation, emménageant même avec l'un de ses amants après s'être séparée de Pierre.

LE PRINCE LOUIS II QUI A ADOPTÉ SON ENFANT D'AMOUR

Princesse Charlotte

La vie amoureuse du père de la princesse Charlotte, Louis II de Monaco (photo), était également remplie de drames après avoir eu un enfant hors mariage avec son amant chanteuse de cabaret Marie Juliette Louvet

La vie amoureuse du père de la princesse Charlotte, Louis II de Monaco, a également été remplie de drames après avoir eu un enfant hors mariage avec son amant chanteuse de cabaret Marie Juliette Louvet.

Il a rencontré Marie Juliette alors qu'il était en poste en Algérie, s'étant inscrit au prestigieux lycée militaire de Saint-Cyr et plus tard servi dans la Légion étrangère française.

Bien que le couple ne se soit jamais marié, il a eu un enfant avec elle, Charlotte Louise Juliette, née le 30 septembre 1898 à Constantine, en Algérie.

Au service de l'armée française de 1895 à 1899, il rentre à Monaco à la fin de son service sans Marie Juliette ni Charlotte.

Mais en 1911, au milieu des craintes d'une crise constitutionnelle concernant la succession, la fille du prince Louis, Charlotte, a été reconnue comme son héritière.

Cependant, légalement, cela a été jugé inconstitutionnel, et ce n'est qu'en 1919, lorsque le prince Louis a adopté sa fille après que les lois ont été modifiées pour le permettre, qu'elle est devenue son héritière officielle.

Alors connue sous le nom de princesse Charlotte de Monaco et duchesse de Valentinois, elle renonce plus tard à sa prétention au trône au profit de son fils le prince Rainier III, devenu monarque après la mort du prince Louis II le 9 mai 1949.

Plus tard dans sa vie, le prince Louis II a passé la plupart de son temps à Paris dans le domaine familial aux côtés de son épouse Ghislaine Dommanget, qu'il a épousée à Monaco en 1946.

LE PRINCE ALBERT I DONT LA MARIÉE A FUITE APRÈS UN AN DE MARIAGE

Le prince Albert Ier de Monaco et Lady Mary Victoria Hamilton (photo), née le 11 décembre 1850, à Hamilton Palace dans le South Lanarkshire, en Écosse, ne se sont mariés qu'un an lorsqu'elle s'est enfuie.

Le prince Albert Ier de Monaco et Lady Mary Victoria Hamilton (photo), née le 11 décembre 1850, à Hamilton Palace dans le South Lanarkshire, en Écosse, ne se sont mariés qu'un an lorsqu'elle s'est enfuie.

Il n'est peut-être pas surprenant que la relation du prince Louis II n'ait pas duré longtemps, car il n'avait pas le meilleur modèle pour un mariage réussi en grandissant.

Ses parents, le prince Albert Ier de Monaco et Lady Mary Victoria Hamilton, née le 11 décembre 1850 à Hamilton Palace dans le South Lanarkshire, en Écosse, n'ont été mariés qu'un an lorsqu'elle s'est enfuie.

Issu d'une famille bien connectée, le père de Lady Mary Victoria était le 11e duc de Hamilton et sa mère était la princesse Marie Amélie de Bade.

Par sa mère, Lady Mary Victoria était une cousine au troisième degré de l'empereur Napoléon III de France et cousine germaine de la reine Carola de Saxe, de la reine Stéphanie du Portugal, du roi Carol I de Roumanie et de la princesse Marie, comtesse de Flandre (mère du roi Albert Ier de Belgique).

La mère du prince Albert rêvait de former une union avec la famille royale britannique à travers les noces de son fils, mais quand cela n'était pas possible, elle s'est tournée vers Napoléon qui a suggéré sa cousine Lady Mary Victoria.

Ni Lady Mary Victoria ni le prince Albert n'étaient enthousiasmés par le match, mais après s'être rencontrés pour la première fois lors d'un bal en août 1869 organisé par Napoléon, le couple s'est marié le 21 septembre 1869.

Ils ont passé leur lune de miel à Baden-Badeny, avec le temps terrible et la guerre entre la France et la Prusse qui se profile, sûrement un signe du terrible avenir conjugal qui les attend.

Mary Victoria, alors âgée de 19 ans, a vite découvert qu'elle était enceinte et est retournée à Monaco avec son mari, mais le manque d'attention qu'elle a reçu de lui l'a fait fuir la nation avec sa mère.

Le 12 juillet 1870, elle donne naissance à un fils qui est baptisé Louis. Albert n'est pas allé voir son premier-né et s'est plutôt engagé dans la marine française à la déclaration de guerre.

Pendant cinq ans, Albert et Mary Victoria n'ont eu aucun contact et elle est rapidement tombée amoureuse d'un comte hongrois nommé Tassilo Festetics de Tolna, avec qui elle se mariera plus tard et aura quatre enfants.

Mary Victoria a refusé de voir son premier mari et a finalement demandé au Vatican l'annulation de leur mariage, qui a été accordée le 28 juillet 1880.